Dotorat en écologie sur la réponse des arbres aux stress hydrique

Publié le 3 juillet 2019

Description : Le stress hydrique a été identifié comme un des principaux facteurs explicatifs du déclin global des forêts. Dans le sud du Québec (Canada), les scénarios climatiques globaux projettent des sécheresses plus fréquentes pendant l’été. Il devient donc crucial d’identifier des mesures d’adaptation efficace pour réduire l’exposition des arbres au stress hydrique. L’objectif de ce projet est de caractériser la réponse de deux espèces d’arbres, soit l’érable à sucre et le caryer cordiforme, en période de stress hydrique. Un premier objectif de ce projet consiste à caractériser la réponse du point de vue de leur croissance primaire et secondaire des racines fines, des feuilles, des ramilles et du tronc. Le deuxième objectif vise à caractériser du point de vue de la transpiration des arbres. Finalement, le dernier objectif vise à caractériser la réponse globale des arbres au stress hydrique en combinant la croissance primaire et secondaire avec la transpiration.  Ce projet utilisera un dispositif expérimental dans la Vallée du Haut-Saint-Laurent mis en place en 2017 dans le cadre du programme de recherche Forêt s’Adapter.

Conditions de travail : Le projet débutera à l’hiver 2020 et s’échelonnera sur trois ans. Une rémunération de 22 000 $/an pour les trois années est prévue. Il y a également un financement de prévu pour participer à des conférences et activités de formation.

Supervision : Ce projet sera supervisé par les professeurs Frédérik Doyon (UQO-ISFORT), Audrey Maheu (UQO-ISFORT) et Sylvain Delagrange (UQO-ISFORT).

Milieu de travail : L’étudiant sera basé à l’Institut des sciences de la forêt tempérée (ISFORT), un institut de recherche affilié à l’Université du Québec en Outaouais et situé à Ripon (Québec, Canada). L’ISFORT rassemble une équipe dynamique et multidisciplinaire qui effectue des travaux de recherche afin de mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes forestiers tempérés.

Expérience recherchée : Nous recherchons un candidat qui détient un maîtrise ou l’équivalent en sciences biologiques, sciences environnementales, sciences de la terre, foresterie ou toute discipline connexe, avec une expérience solide et pertinente en recherche. Une expérience en rédaction scientifique (publication) sera considérée comme un atout.  L’étudiant doit être disponible pour travailler sur le terrain et avoir une bonne capacité à travailler en équipe et de manière autonome.

Les candidats intéressés doivent soumettre leur application (lettre de motivation, CV, bulletins, publications et nom de deux références) d’ici le 1 août 2019 à Frederik.Doyon@uqo.ca.  L’évaluation des dossiers se poursuivra jusqu’à ce qu’un candidat soit sélectionné.

PDF de l’annonce