Samuel Collin-Latour

Maitrise sur mesure en développement durable et conservation des ressources naturelles renouvelables

cols11@uqo.ca mail_outline
Supervisé par : Christian Messier et Clément Chion

Thèmes de recherches

Système socio-écologique, forêt tempérée mixte et décidue, forêt boréale, aménagement forestier, résilience écologique, approche par traits fonctionnels, système complexe adaptatif

Le parc linéaire Le P’tit Train du Nord s’impose le plus grand parc linéaire au Canada, mesurant 232 km de long (300-400 ha) dans la région administrative des Laurentides. Une ancienne voie ferrée convertie en piste cyclable bordée par des talus et forêts composent ce parc. Il constitue une importante infrastructure écologique, récréotouristique et identitaire de sa région. Cependant, les forêts du parc n’ont pas été aménagées depuis près de 30 ans, risquant la sécurité de ses usagers et la résilience écologique de celles-ci face aux changements globaux. Malgré tout, le public s’opposait contre les dernières tentatives d’interventions forestières.

L’objectif de recherche de ce mémoire vise à déterminer quels sont les aménagements forestiers socialement acceptés qui rendront les forêts du parc linéaire Le P’tit Train du Nord résilientes aux changements globaux jusqu’en 2070.  D’abord, je mesurerai la résilience des forêts du parc face aux changements globaux grâce à l’approche par traits fonctionnels et de la science des systèmes complexes adaptatifs. J’investiguerai quelles menaces des changements globaux impacteront les forêts du parc. À l’aide de l’approche par traits fonctionnels, j’identifierai quelles espèces d’arbres résilieront face aux menaces des changements globaux. Ensuite, je déterminerai quels aménagements forestiers favoriseront ces espèces. Finalement, je sonderai le public afin de connaître lesquels il accepte.

arrow_backRetour à l'équipe