Christian Messier

Directeur scientifique de l'ISFORT
Professeur en aménagement forestier et biodiversité

Membre du Centre d'Étude de la Forêt
Chaire du Canada sur la résilience des forêts face aux changements globaux
Chaire CRSNG/Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres
Professeur UQO, UQAM

christian.messier@uqo.ca mail_outline
819-595-3900 poste 2903

Thèmes de recherche

Aménagement forestier; foresterie urbaine; système complexe adaptatif; relation biodiversité-écologie fonctionnel; plantation multi-espèce; sylviculture d’adaptation

Formation

  • 1991-1992 : Postdoctorat en écologie forestière – University of Helsinki
  • 1987-1991 : Doctorat en sciences forestières – University of British Colombia
  • 1985-1986 : Maîtrise en Sciences forestières – Université Laval
  • 1980-1984 : Baccalauréat en foresterie – Université Laval

Description des recherches

Ma recherche se décline selon deux grands axes. Le premier axe vise l’étude du fonctionnement complexe des systèmes forestiers naturels aménagés afin de développer des approches d’aménagement qui favorisent leur résilience face aux changements globaux. Mes recherches touchent autant l’échelle du peuplement que celle du paysage forestier et font appels à la science des réseaux complexes et de la diversité fonctionnelle.  Nous utilisons des données récoltées sur le terrain et des modèles de simulation pour tester nos hypothèses et proposer des solutions aux problèmes actuels qui affectent nos écosystèmes forestiers.

Le deuxième axe vise l’étude des arbres et forêts urbaines afin de concilier les besoins de minimiser les impacts négatifs des arbres sur le construit humain et maximiser les nombreux services qu’ils apportent aux gens. Nos études visent à développer des nouvelles approches et outils afin d’améliorer (1) les interventions d’élagages qui sont faites de façon régulière sur les arbres et (2) les stratégies de plantation des arbres en milieu urbain et péri-urbain.

  • add removePublications marquantes
  • add removeProjets

    Chaire de recherche CRSNG/Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres:

    La Chaire a pour mission d’obtenir une information scientifique rigoureuse sur les facteurs biophysiques affectant la croissance et le développement de l’arbre en milieu urbain et périurbain afin d’être en mesure d’optimiser les méthodes d’intervention sur ceux-ci et de permettre une cohabitation plus harmonieuse entre les arbres et les infrastructures d’Hydro-Québec.

    Les projets de recherche de la Chaire sont regroupés selon 4 grands axes de recherche complémentaires:

    • 1er axe : Comprendre la dynamique de la croissance de l’arbre et de sa cime en relation avec sa physiologie, sa morphologie, son architecture et son environnement
    • 2e axe : Étudier la dynamique de la stabilité biomécanique des arbres en fonction des conditions structurales et biophysiques
    • 3e axe : Développer des modèles et algorithmes pour permettre le suivi et la prédiction de la croissance des arbres en fonction des conditions biophysiques retrouvées sur l’ensemble du Québec
    • 4e axe : Comprendre comment l’architecture des arbres influence la biodiversité en milieu urbain et péri-urbain.

    Pour plus d’informations, visitez le site web de la Chaire de recherche CRSNG/Hydro-Québec: http://www.arbresurbains.uqam.ca/index.php

     IDENT/TreeDivNet: Réseau international de plantations de biodiversité

    Ces plantations expérimentales visent à tester différentes hypothèses sur le rôle de la biodiversité dans le fonctionnement des écosystèmes. Pour ce faire, le choix des espèces plantées dans chaque placette varie en fonction de la diversité en espèce, de la provenance des espèces (Amérique du Nord et Europe) ainsi que de leurs traits fonctionnels.

    L’expérience aimerait pouvoir répondre aux questions suivantes: (1) Comment les différentes composantes de la diversité, à savoir la richesse en espèces et la diversité fonctionnelle, contribuent-elles au fonctionnement de l’écosystème? (2) Quelles espèces et quels traits choisir pour créer le gradient de diversité fonctionnelle souhaité? (3) La complémentarité est-elle le mécanisme moteur de la surproduction dans les communautés de jeunes arbres? (4) Comment la diversité avoisinante influence-t-elle les valeurs de la diversité fonctionnelle et des traits? (5) À quelles échelles spatiales et temporelles les effets de complémentarité se produisent-ils? (6) Comment les conditions environnementales influencent-elles les interactions entre les espèces?

    En 2015, IDENT a aussi investi dans une plateforme éducatrice pour grand public sur l’importance des arbres de la biodiversité en créant IDENT-Cité, basé à Montréal. IDENT-Cité est une installation, de type musée, où les arbres, de plus en plus diversifiés, ont été plantés pour former un labyrinthe végétal sous la forme d’une double spirale.

    Pour plus d’informations, vous pouvez visitez la page web : http://www.treedivnet.ugent.be/ExpIDENT.html

    Chaire de recherche du Canada sur la résilience des forêts face aux changements globaux (Site web à venir)

    Cette Chaire de recherche vise à améliorer notre capacité à gérer les forêts pour augmenter efficacement leur résilience. Ceci permettra d’établir et d’utiliser de nouvelles expériences d’arbres à multi-espèces pour étudier les mécanismes d’interaction entre les espèces d’arbres et le rôle sous-jacent de ces mécanismes dans le fonctionnement et la résilience des écosystèmes forestiers face aux facteurs de stress, en utilisant 1) des modèles de peuplements et de paysages dynamiques spatialement explicites et 2) des approches sur la théorie de réseaux et de diversité fonctionnelle pour développer des méthodes sylvicoles efficaces afin de promouvoir la résilience des forêts aux forêts fragmentées du Canada et du monde entier.

     Projet Kenauk: Évaluer les impacts écologiques et forestiers d’aménagement équienne et inéquienne dans une forêt décidue tempérée

    La forêt de Kenauk offre une occasion unique d’étudier les impacts de deux approches sylvicoles (équienne et inéquienne) puisque les deux ont été utilisées sur l’ensemble de la forêt au cours des 40 dernières années. Dans cette étude, nous évaluerons les effets d’approche sylvicole équienne (coupe à blanc dans des bandes alternées) versus ceux de l’approche sylvicole inéquienne (abattage d’un seul arbre entre 20-35% du couvert) pratiquées depuis les années ’80 sur, a) les mécanismes importants se produisant au-dessous et au-dessus du sol et sur la biodiversité et l’écologie des étangs vernaux, b) sur l’hydrologie des étangs vernaux, c) sur la dynamique et la productivité de la forêt, et d) sur la  résistance, la résilience et le potentiel d’adaptabilité de la forêt face aux menaces des changements globaux.  Nous allons également développer et tester de nouveaux outils innovateurs pour les forestiers afin de leur faciliter les suivis de la biodiversité et productivité. Des modèles de simulations au niveau du peuplement et du paysage forestier à la fine pointe de la technologie seront aussi utilisés pour proposer un ensemble de pratiques sylvicoles à mettre en œuvre, à la fois à l’échelle du peuplement et du paysage, pour atténuer les menaces environnementales croissantes dus aux changements globaux.

    Projet PILE: Trousse d’immunisation de la forêt urbaine face aux changements globaux: iFORurb

    Le projet consiste à développer une application web qui permettra aux aménagistes forestiers urbains de choisir la meilleure espèce d’arbre à planter à différents endroits de la ville afin de maximiser les retombées économiques et sociales et la résilience du couvert arboré face aux changements globaux. En gros, nous développerons une version Beta d’une application web qui regroupera les informations sur les risques climatiques, entomologiques et pathologiques, la distribution géographique des arbres au niveau de chaque rue, la valeur des services que chaque espèce d’arbre produit et la diversité des caractéristiques écologiques des arbres que l’on peut planter. Ceci permettra de générer rapidement et facilement une liste des meilleures espèces d’arbres à planter pour un endroit précis au niveau de chaque rue, chaque parc et chaque quartier, en fonction des arbres qui y sont déjà afin d’IMMUNISER le couvert arboré contre les futures catastrophes.

    Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cet article : https://unpointcinq.ca/techno/bon-arbre-au-bon-endroit/

  • add removeÉtudiants et stagiaires postdoctoraux

    Étudiants actuels

    Stagiaires postdoctoraux

    Doctorat

    Maîtrise

     

    Étudiants diplômés

    Stagiaires postdoctoraux

    • 1993-1994 Eero Nikinmaa, Leena Finér
    • 1994-1996 Jürgen Bauhus
    • 1998-1999 Whang Ming (codirection avec M. Lechowicz de McGill), Daniel Kneeshaw
    • 1997-2000 Ernest Lo (codirection avec M. Lechowicz de McGill)
    • 1999-2001 David Coates
    • 2000-2003 Stephen Yamasaki
    • 2001-2005 Marilou Beaudet
    • 2003-2005 Lluís Coll
    • 2004-2005 Delagrange Sylvain
    • 2004-2005 Patrick Carrier
    • 2004-2008 Papaik Michael
    • 2006-2007 Juan Paseda, Héloise Rheault
    • 2006-2011 Alain Paquette
    • 2010-2011 Jari Perttunen
    • 2011-2012 Virginie-Arielle Angers
    • 2008-2015 Rebecca Tittler
    • 2010-2014 Charles Nock
    • 2012-2013 David Rivest
    • 2012-2013 François Girard, Dylan Craven
    • 2012-2015 Dominic Cyr
    • 2012-2014 Olivier Taugourdeau, Mahbubul Alam
    • 2013-2013 Yadav Uprety
    • 2013-2015 Aitor Ameztegui
    • 2014-2016 Virginie Angers
    • 2016-2016 Bonnie Waring

    Doctorat

    • 1995-2001 Marilou Beaudet
    • 1995-2002 Fidji Gendron
    • 1996-2002 Yves Claveau
    • 1999-2004 Sylvain Delagrange
    • 1999-2005 Dodick Gasser
    • 2002-2007 Charles Ronnie Drever
    • 2003-2007 Dominique Gravel
    • 2003-2008 Hartmann Henrik
    • 2007-2012 Isabelle Witté
    • 2007-arrêt Anil Ediriweera
    • 2008-2013 Cynthia Patry
    • 2008-2014 Cornelia Tobner
    • 2009-2016 Annick St-Denis
    • 2010-2017 Jorge Ramirez
    • 2011-2016 Melanie McCavour
    • 2012-2017 Kevin Solarik
    • 2013-2018 Nuria Aquilué

    Doctorat (Codirection)

    • 1997-2001 Sylvain Parent
    • 1999-2005 Song Wang
    • 2001-2008 Isabelle Aubin
    • 2004-2009 Berninger Kati
    • 2006-2012 Simon Bilodeau-Gauthier
    • 2012-2017 Isabelle Laforest-Lapointe
    • 2012-2017 Alexandre Collin
    • 2012-2018 Jean-François Sénécal

    Maîtrise

    • 1992-1995 Jean-Pierre Ricard, Marilou Beaudet, Sylvain Parent
    • 1994-1996 Harry Williams, Mohamed Chengaou
    • 1995-1997 Johanne Campbell, Marc-André Côté
    • 1995-1998 Janie Larivière, Julie Goulet, Isabelle Aubin
    • 1997-2000 Marc-Olivier D’Astous
    • 1999-2002 Paula Bertumucci
    • 2000-2003 Laurence Bourgeois
    • 2001-2004 Virginie-A. Angers
    • 2002-2004 Annie Morin
    • 2003-2006 Lionel Humbert
    • 2003-2006 Marilou Lefrançois
    • 2004-2007 Pascal Côté
    • 2004-2007 Amélie Poitras-Larivière
    • 2005-2008 Sara Bastien-Henri
    • 2005-2006 Julien Fortier
    • 2006-2009 Catherine Malo
    • 2007-2010 Frédéric Boivin
    • 2007-2010 Ian Seiferling
    • 2011-2011 Tim Steinkraus
    • 2009-2012 Jean-Bastien Lambert
    • 2010-2013 Mario Buitrago
    • 2012-2015 Sophie Carpentier
    • 2011-2016 Matthew Follett

    Maîtrise (Codirection)

    • 1999-2001 Maari Sari
    • 1999-2002 Catherine Calogeropoulus
    • 2000-2002 Myriame Tremblay
    • 2000-2003 Dominic Sénécal
    • 2004-2006 Susy Domenicano
    • 2004-2006 Simon Bilodeau-Gauthier
    • 2009-2012 Sandrine Gautier-Éthier
    • 2008-2012 Kim Bannon
    • 2010-2013 Bastien Lecigne
    • 2011-2013 Nathaly Guerrero
    • 2012-2015 Chelsea Archambault
    • 2012-2012 Philippe-Alexandre Maltais-Lajoie
    • 2014-2017 Marc-Olivier Martin-Guay
    • 2016-2018 Simon Côté-Bourgoin
  • add removeOffre / recrutement  (à venir)

arrow_backRetour à l'équipe