Sylvain Delagrange

Académie

  • Professeur : Université du Québec en Outaouais (depuis 2012)
  • Doctorat en écologie et l’écophysiologie forestière : UQÀM en cotutelle avec l’Université de Nancy (2000-2004)
  • Diplôme d’Étude Approfondies (DEA) en biologie forestière : Université de Nancy (France) (1999)
  • Licence et Maîtrise en Physiologie animale et végétale : Université d'Orléans (France) (1996-1998)
  • Diplômé Universitaire de Technologie en Industries Alimentaires et Biotechnologioes : Institut Universitaire de Technologie de Caen (France) (1994-1996)

Recherche

Mes thèmes de recherche

Mes travaux portent majoritairement sur la compréhension du lien qui existe entre les capacités d'adaptation et d'acclimatation des arbres forestiers et leurs traits fonctionnels. Au cours de la réalisation des mes différents projets, j'ai pu développer des expertises liées à (i) l’écophysiologie de l'arbre et plus particulièrement à celle de la feuille, (ii) la mesure, la reconstruction 3D et la modélisation de l'architecture et du développement des arbres et (iii) la réponse de la régénération à l'application de traitements sylvicoles.

Une autre partie de mes recherches touche la sylviculture intensive et son utilisation réfléchie dans un contexte de zonage du territoire et je m'intéresse à l'étude des services écologiques rendus par la forêt feuillue.

 

Écologie fonctionnelle: Dans ce thème de recherche je m'intéresse à la compréhension de l'établissement et au développement de la régénération d'essence forestière en milieu naturel ou suite à des interventions sylvicoles. En effet, en explorant les combinaisons de traits physiologiques, morphologiques et architecturaux qu'expriment les arbres durant leur développement, il devient possible de mieux comprendre les mécanismes de compétition entre espèce, leur capacité d'acclimatation a différents environnements ainsi que leur capacité à répondre à des perturbations.

 

Télédetection et modélisation: Dans ce thème de recherche, j'explore les méthodes de mesure et de modélisation permettant une étude novatrice du développement et du fonctionnement de l'arbre en tant qu'organisme modulaire complexe et organisé dans un environnement 3D. Notamment, j'ai développé une expertise dans l'utilisation de la technologie LiDAR terrestre pour la reconstruction de l'architecture des arbres avec la plateforme PypeTree et dans l'utilisation de modèles tels que LIGNUM ou GreenLab pour étudier le développement de l'arbre.

 

 

Sylviculture intensive: Dans cet axe, mes travauxvisent à mieux quantifier les rendements de la populiculture et son potentiel d'utilisation en Outaouais et au Québec. Le recours à des plantations de peuplier hybride s’avére effectivement une option intéressante pour augmenter les rendements et protéger les forêts matures. Cependant, ces plantations peuvent offrir bien plus de services écologique que de la fibre de bois et être utilisées dans le cadre d'une sylviculture intensive à multiples objectifs en protégeant les bandes riveraines, comme couvert de protection pour les essences nobles, comme haies brise vent ou encore dans un système agroforestier.

 

Quelques liens que vous devez aller consulter!

 

Capital Nature, une initiative supportée par la communauté pour acquérir de la connaissance sur les services écologiques rendus par la forêt feuillue

La Chaire de recherche CRSNG/UQAM sur le contrôle de la  croissance des arbres.

Le Centre d'Étude de la Forêt, un regroupement unique de chercheur du Québec oeuvrant dans les domaines de la biologie, de l'écologie et de l'aménagement forestier.

 

Liste d'étudiants supervisés:

 
 
 
 
 
 
 
 

PostDoc

Fahad Rasheed (terminé) « Étude et télédétection de l’impact de stress hydrique modéré sur l’écophysiologie d’essences feuillues »

Olivier Taugoudeau (terminé) « Évolution du patron de branchaison de l’érable à sucre en fonction de son ontogénie »

Jari Pertunnen (terminé) «  modélisation de la croissance de l’érable à sucre avec le modèle LIGNUM »

Alain Paquette (terminé) «  Harmonisation des arbres et du réseau électrique en milieu urbain : Essais de conduite de cime sur le frêne et l’érable de norvège»

 

Doctorat

Bastien Lecigne (en cours) "Modélisation des facteurs biotiques et abiotique expliquant la réponse architecturale des arbres suite à la taille"

Guillaume Perrette (en cours) "Impact de la saison et de l'intensité de l'élagage sur la croissance post-traumatic d’espèces feuillues"

 

Maitrise

Christiam Ruiz (en cours) "Déterminants internes et climatiques influençant la croissance primaire du chêne rouge"

Cédric Bertrand (en cours) « Évaluation et prédiction des services écosystémiques du couvert arboré de la ville de Montréal »

Maxime d’Amour (en cours) « Modélisation et télédétection du potentiel de croissance de l’érable à sucre en fonction de la sensibilité de la station à la sècheresse »

Laurence Larose (en cours) « Modélisation de la croissance du Pin Blanc dans l’ensemble de son aire de répartition dans un contexte de changements climatiques »

Bastien Lecigne (terminé) "Étude et modélisation de la réponse architecturale des arbres consécutives aux interventions d'émondage d'Hydro Québec"

Jean-Bastien Lambert (terminé) "Importance du bois mort dans la régénération et le pré-établissement du bouleau jaune"

Kim Bannon (terminé) "Succès de régénération de l'érable à sucre et du hêtre à grande feuille en fonction de différentes intensités d'ouverture du couvert et de fertilités de sol (chaulage)"

 

Stagiaires

Audrey Hardy (terminé) "Reconstruction de maquettes 3D digitalisées d'érable à sucre pour en cacluler l'efficience d'interception de lumière"

Étienne Guertin (terminé) "Utilisation de PypeTree, un logiciel permettant la reconstruction de squelette d'arbre à partir de nuages de points de LiDAR terrestre" 

Alexandre Fouillet (terminé) « Réponse écophysiologique de peuplier hybride soumis à un stress hydrique modéré »

Ariane Paquin (terminé) «  Validation terrain de la reconstruction d’arbre en 3D à partir de scans de lidar terrestre »

Bastien Lecigne (terminé) "Étude et modélisation de la réponse architecturale des arbres consécutives aux interventions d'émondage d'Hydro Québec"